PERIODE ETHIOPIENNE


Durant la tutelle Britannique, en 1941, le sort du territoire est confié à l'ONU qui en 1952, par la résolution 390 V. de contraindre l'Erythrée à se fédérer à l'Ethiopie,
en dépit des Etats arabes, mais elle parle de "Peuple Erythréen", mais avec des institutions démocratiques, et des langues officielles comme l'arabe et le tigrinya, alors que l'Ethiopie pronaît l'amharique et un drapeau.

Mais le gouvernement Ethiopien mène une politique d'assimilation et à partir de 1955, il contribuera à prendre la majorité par le jeux des ambitions d'élus Erythréens, il interdira les partis, les réunions politiques, le drapeau en 1958, l'obligation d'employer l'amharique, et l'adoption des lois éthiopiennes.

Cette union favorisa le commerce et des Erythréens s'installèrent dans tout le royaume, mais étaient en concurrence dans l'administration avec les Amahra.

En 1958, la répression de la grève générale déclenchée par les syndicats érythréens, fut le signal de la révolte.

 

 

 

 

 

Entree| Presse| Annonce| Voyage| Hôtels| Cartes| Histoire| Langues|Ecriture|Population| Femmes| Livres|Cuisine| Musique| Statistiques Calendrier| Artistes| Photos| Vidéo| Dictionnaire| Liens|