ANTIQUITE


Durant des siècles, l’Erythrée fut un des itinéraires commerciaux principaux des périodes antiques de plusieurs royaumes sur la mer Rouge et dû subir plusieurs conquêtes.Les Egyptologues suggèrent que le secteur était probablement le pays sacré de Pount, à laquelle la Reine Hatshepsout envoya une expédition conduite par Senmout.

 

Le nom Erythrée fut donné par les Grecs de l’antiquité pour désigner la Mer Rouge, il est à l’origine d’une algue bleue nommée trichodesmium erythraeum. Ses régions, étaient sillonnée de peuples pastoraux nilotique, couchitique, et de populations sémitiques qui sont venues du royaume yéménite de Saba au 1er millénaire avant J-C.

Ptolémée Philadelphe fonda au milieu du IIIème siècle av.J-C le port d’Adoulis, situé à l’emplacement du village de Zoula, près de Massawa, que Pline, vers l’an 75 de l’ère chrétienne, considérait comme l’une des escales les plus importantes de la Mer Rouge. En effet des marchands guerrier en provenance de l’Inde par l’océan Indien, l’Arabie, le Soudan, l’Egypte transitaient par ce port d’échanges.

AXOUM
Les Axoumites soumirent les régions situées entre le plateau du Tigré et la vallée du Nil. L’Etat se divise entre Axoum proprement dit et ses royaumes vassaux, dont les monarques sont sujets du « roi des rois » d’Axoum, auquel ils paient tribut. Les royaumes vassaux étaient situés sur le plateau du Tigré et dans la région de la baie de Zula, au delà de la rivière Takkazé, en Erythrée, et dans la péninsule arabique.

Entree| Presse| Annonce| Voyage| Hôtels| Cartes| Histoire| Langues|Ecriture|Population| Femmes| Livres|Cuisine| Musique| Statistiques Calendrier| Artistes| Photos| Vidéo| Dictionnaire| Liens|